Visiter Déguster Dormir Se divertir

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités Le "Quioùquoi" de Cité Hôtels - Mai 2012

Le "Quioùquoi" de Cité Hôtels - Mai 2012

Un Homme de l'ombre qui illumine bien l'Hôtel de la Cité ! Oui, avec ses petites mains soignées, il participe au maintien en état de toutes les installations de cette grande maison. De jour comme de nuit, Nordin se plie au service de sa clientèle.

Le "Quioùquoi" de Cité Hôtels - Mai 2012

Nordin Moussaoui

Le "Quioùquoi" de Cité Hôtels - Mai 2012

Un Homme de l’ombre qui illumine bien l’Hôtel de la Cité !
Oui, avec ses petites mains soignées, il participe au maintien en état de toutes les installations de cette grande maison. De jour comme de nuit, Nordin se plie au service de sa clientèle. Il est la personne qui répare, améliore, entretient le matériel des chambres et pièces communes de l'hôtel. Votre sèche-cheveux ne fonctionne plus, besoin d’un rétroprojecteur, un souci de climatisation, Nordin est l’homme de la situation. Depuis plus de 20 ans, il y participe et connaît cet hôtel… comme sa poche ! Comme une petite souris, avec une grande discrétion, il est une personne indispensable au service exigeant de la clientèle de l’Hôtel de la Cité.

Depuis quand travaillez-vous pour le groupe SA cité Hôtel ?
Je suis arrivé à l’Hôtel de la Cité le 19 juin 1990 comme homme d'entretien.

Quels sont vos rôles au sein de la compagnie ?
Je suis actuellement responsable du Service Technique, rôle qui consiste à maintenir l'outil de travail en fonction pour tous les services et le biendes clients. Je m'occupe aussi avec mon équipe des installations de séminaires.

Un souvenir ou anecdote qui vous ont marqués ?
J'ai de très bons souvenirs avec toutes les grosses manifestations qui se sont déroulées au sein de l'hôtel, entre autres, le Sommet Européen desMinistres des Affaires Etrangères, trois fois Taratata (de 93, 94 et 2010), l'enregistrement de l'album « Carcassonne »” avec Stéphane Eicher (1993), le Sommet Franco-espagnol (2003) et le lancement de la Peugeot 106 …

Un des mentors dans la profession ?
Les personnes qui ont contribué à mon développement professionnel sont Monsieur Maurice Boyé, ancien directeur technique de l'hôtel ainsi que Jean-Michel Signoles, suivi de tous les directeurs qui se sont succédés.

Comment voyez-vous votre futur ?
Je suis dans cet hôtel depuis sa reprise par Jean-Michel Signoles. J'ai vu évoluer celui-ci au fil du temps avec de nombreuses phases de rénovation et d'amélioration plus ou moins heureuses. Mon souhait est de continuer à apporter ma contribution et d'évoluer avec cet ensemble hôtelier qui est, pour ainsi dire, ma seconde maison.

Interview réalisée par Stéphanie Delmotte

Mots-clés associés : , ,

Visite en Images